Actualités

Tourisme et sécurité en Ariège

 
 
Tourisme et sécurité en Ariège

Des conventions de site, fruits du travail partenarial mené au sein du comité départemental Tourisme et sécurité ont été signées, pour  9 sites touristiques ariégeois, le 27 juin 2018  à la préfecture de l’Ariège.

Avec une fréquentation annuelle de 1,5 millions de touristes et 2000 emplois directs, dont plus de la moitié dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, le tourisme est pour l’Ariège un enjeu majeur.

Les attentats commis sur le sol français et les actes de délinquance ont conduit le gouvernement à prendre de nouveaux engagements pour renforcer la sécurité des touristes. La préfète de l’Ariège a installé en juillet 2017, le comité départemental Tourisme et sécurité au sein duquel siègent le procureur de la République, les services de gendarmerie et de police, les représentants du conseil départemental, l’agence du tourisme de l’Ariège et le service de la sécurité intérieure de la préfecture.

Mise en place du dispositif en Ariège

Un calendrier

3 juillet 2017 1ʳᵉ réunion du conseil départemental Tourisme et sécurité qui valide la liste des sites emblématiques, la méthodologie et le calendrier.

Juillet à mai 2018 réalisation des diagnostics, conventions et plans de sûreté. Des préconisations d’amélioration de la sécurité sont mentionnées dans les conventions, et pour certaines d’entre elles sont déjà été prises en compte.

27 juin 2018 signature des conventions de sites pour une durée de 3 ans renouvelable.

12 juillet 2018 bilan des actions entreprises en État-major de Sécurité.

 Une démarche

Les sites choisis ont fait l’objet d’un diagnostics de vulnérabilité aux risques et menaces de toute nature, réalisés par les exploitants et les référents sûreté de la police ou de la gendarmerie nationale.

Les mesures de sûreté ont concilié faisabilité opérationnelle avec les moyens humains, techniques et organisationnels nécessaires et disponibles.

Un réseau de référents sûreté a été créé.

Un plan de sûreté annexé à chaque convention, a été élaboré par l'exploitant, responsable du site en lien avec le référent sûreté des services de police ou de gendarmerie qui prévoit:

  • Les mesures de prévention: humaines (gardiennage, formation...), organisationnelles (chaîne de sûreté, fiches réflexe...) et techniques (protection des bâtiments...),
  • Les mesures spécifiques en cas d'urgence et de situation de crise,
  • Les dispositions nécessaires aux exercices d'alerte.

                                                                                            9 sites retenus

Parc de la PRÉHISTOIRE, Grotte du MAS D'AZIL, Grotte de NIAUX, Forges de PYRÈNE, Bains du COULOUBRET, Résidence LE GRAND TÉTRAS, Thermes du TEICH, Couverts à MIREPOIX, Grotte de LABOUICHE.

Le château de Foix sera pris en compte en 2019 après l’achèvement des travaux d’accessibilité. Le diagnostic a été réalisé et sera réévalué au moment de la signature de la convention.

                                                                                       La labellisation

Le label est attribué par le préfet du département, pour chacun des sites ayant fait l’objet d’une convention et sous réserve du respect des dispositions de la convention.

Il témoigne du respect de la convention de site par ses signataires. Il n’a pas d’effet juridique mais exprime l’engagement de tous les acteurs dans un esprit de partenariat responsable.

Tous les sites touristiques ont vocation à être labellisés. Une programmation de labellisation sera réalisée lau cours du prochain conseil départemental Tourisme et sécurité le 12 juillet prochain.

Sécuri-Site-854x854