Actualités

Parrainage pour l'emploi

 
 
Parrainage pour l'emploi

Avec le parrainage pour l’emploi, un bénévole, professionnel en activité ou retraité, partage son expérience et/ou ses réseaux avec un jeune pour l’accompagner dans son parcours d’accès à l’emploi.

Le 20 juin 2018, à 10 h 00 à la salle Foul’titude du quartier du Foulon à Pamiers, les prescripteurs et le prestataire ont présenté aux habitants, aux acteurs sociaux et au tissu associatif local, en présence de la préfète Marie Lajus, d'André Trigano maire de Pamiers et de Josiane Gouze-Faure présidente de l'UPAP Ariège, les modalités pratiques du parrainage pour l'emploi, de l’inscription au suivi. Des parrains et de filleuls témoigneront de leur expérience du parrainage.

La convention interministérielle d’objectifs 2016-2020 conclue entre le ministère de la ville, le ministère de l’emploi et le service public de l’emploi, et plus récemment, la circulaire du 6 février 2018 relative aux orientations de la politique de la ville pour 2018, appellent à renforcer les actions de droit commun en faveur de l’accès à l’emploi des habitants des quartiers prioritaires de la ville.
 
 Parmi les outils d’accompagnement vers l’emploi, le parrainage constitue une prestation particulièrement pertinente qui associe étroitement les acteurs économiques locaux à la réinsertion professionnelle des résidents de ces quartiers. Le parrainage encourage la solidarité intergénérationnelle, la rencontre, une meilleure connaissance entre catégories sociales, et participe à lutter contre les discriminations dans l’accès à l’emploi. L’Ariège bénéficie d’un réseau de parrainage porté par l’union patronale Ariège-Pyrénées. Ce réseau, conventionné par l’État depuis près de 20 ans, dispose d’un potentiel de 50 parrains, présents sur l’ensemble du département, et issus de tous les secteurs d’activité.
 

Encourager le parrainage pour l’emploi en Ariège

L’Ariège dispose d’un réseau de parrainage pour l’ensemble du département, qui est porté par l’union patronale Ariège-Pyrénées. Ce réseau, conventionné par l’État depuis près de 20 ans, dispose d’un potentiel de 50 parrains, présents sur l’ensemble du département, et issus de tous les secteurs d’activité.Chaque année, l’État conventionne ce réseau pour une cinquantaine de nouveaux parrainages, et depuis deux ans, celui-ci est plus fortement orienté au bénéfice des habitants des quartiers prioritaires de la ville à la recherche d’un emploi.

Avec environ 500 demandeurs d’emplois inscrits, les quartiers prioritaires de la ville de Pamiers représentent la moitié de l’ensemble de cette population en Ariège. Parallèlement, le territoire appaméen représente l’un des plus importants pourvoyeurs d’emplois. La proximité géographique entre les quartiers prioritaires et les entreprises, qu’elles soient industrielles, de commerces ou de services, permet donc d’envisager plus facilement la constitution de binômes et leurs aboutissements positifs en termes d’embauches à l’issue.

Le développement du parrainage, opportun dans ces quartiers, suppose cependant que soit traité, en amont ou en parallèle, la question de la qualification professionnelle pour la plupart des filleuls qui s’engageront dans cet accompagnement.

En 2017, la DIRECCTE et la DRJSCS ont conventionné l’union patronale Ariège Pyrénées pour la réalisation de 54 nouveaux binômes, dont 24 binômes au moins devant être réservés aux chercheurs d’emploi résidant en quartier prioritaire.

Les objectifs 2018 sont du même ordre, avec la reprise d’un non réalisé de 15 binômes en quartier prioritaire.e financement, basé sur un forfait de 305 € par nouveaux binômes, vise à couvrir les frais d’animation, de formation et de suivi du réseau, les parrains n’étant ni rétribués ni indemnisés d’aucune façon. Le parrainage figure parmi les engagements possibles proposés dans la charte Entreprises et quartier de Pamiers. C’est une option envisagée par la plupart des entreprises à ce jour signataires de cette charte.

Le dispositif de parrainage pour l’emploi reçoit généralement un bon accueil de la part des chefs d’entreprises, qui voient dans cette action un moyen d’exprimer directement leur solidarité aux chercheurs d’emploi. Le gisement potentiel de parrains est important en Ariège.Inversement, ce sont les publics potentiels qui peinent à s’emparer de cette opportunité d’accès direct au marché caché. C’est sur cette faiblesse qu’il convient d’agir.

En savoir plus ICI